le-dla-pour-les-nuls
Créé en 2002 par l’Etat et la Caisse des Dépôts, le Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) aide les associations employeuses, structures d’insertion et autres entreprises d’utilité sociale créatrices d’emploi dans leur démarche de consolidation et de développement.

 

 

Le DLA intervient :

Où ?

Sur l’ensemble du territoire aquitain avec 11 chargés de missions DLA.

Comment ?

A l’aide d’un diagnostic, l’intervention d’un consultant expert et d’un suivi dans le temps.

Pour qui ?

Pour toutes les structures associatives ayant au minimum un emploi, les SIAE et les coopératives.

Sur quoi ?

Sur toutes les problématiques des structures d’utilité sociale (RH, communication, refonte du projet, développement d’activité, mutualisation, mise en place d’outils de gestion financière…).

Avec qui ?

Avec notre réseau de partenaires répondant aux besoins des structures d’utilité sociale (les réseaux associatifs, les collectivités, les fonds territoriaux, les OPCA etc.).

Télécharger la fiche de coordonnées

les structures ont été accompagnées en 2012 sur :

Au niveau local

pilotageDans un souci de proximité avec les structures bénéficiaires, une ou deux associations locales spécialistes de l’accompagnement sont désignées par un appel à projet pour porter et animer le dispositif sur chaque département. Son rôle :

  • Accompagner les associations employeuses, SIAE et coopératives du département.
  • Réaliser un diagnostic objectif de la situation de la structure et identifier les points de forces et de faiblesses de leurs projets.
  • Proposer un plan d’accompagnement et, si besoin, faire appel à un consultant expert sur la thématique pour faciliter leur développement ou leur consolidation économique.
  • Mobiliser les partenaires du territoire pour aider la structure accompagnée à faire évoluer le projet vers la pérennisation du service développé et la consolidation des emplois créés.

Au niveau régional

Le dispositif est animé et coordonné par un DLA Régional.

  • La construction d’actions régionales, l’accompagnement des réseaux régionaux et des associations régionales,
  • L’animation et la qualification du réseau régional des DLA,
  • L’appui au ciblage, au suivi et à l’évaluation du dispositif,
  • Le développement des partenariats du DLA avec les acteurs de l’accompagnement, formation, accompagnement, les collectivités, réseaux…,
  • Interface avec les interlocuteurs nationaux.

Au niveau national

Le dispositif bénéficie d’un apport d’expertise par filières ou par thématiques grâce aux Centres Nationaux d’Animation et de Ressources (CNAR). L’Agence de Valorisation des Initiatives Socio-Economiques (AVISE) assure la maîtrise d’œuvre du dispositif par des missions d’animation, d’outillage, d’appui technique et de qualification auprès des opérateurs de terrain afin de garantir la qualité technique de l’ensemble du dispositif.

Actuellement en France, le dispositif est constitué de 105 DLA, 19 DLA Régionaux et 6 CNAR. 

Un comité de pilotage par département et un comité de pilotage régional :

Ils déterminent les priorités d'intervention sectorielles, thématiques et territoriales du DLA, ainsi que ses objectifs quantitatifs et qualitatifs. Il est composé des financeurs historiques du dispositif (UT DIRECCTE, Caisse des Dépôts), mais aussi de collectivités territoriales qui participent ainsi au développement et à la structuration des activités et services d’utilité sociale sur leur territoire (conseil régional, conseils généraux, communes, agglomérations), des réseaux associatifs et de partenaires de l’accompagnement de la formation et de l’accompagnement,...

Le comité d’appui sur les départements :

Il apporte son expertise et sa connaissance de l’activité, du secteur et du territoire d'intervention de la  structure accompagnée. Il enrichit le diagnostic et le plan d’accompagnement réalisés par l'organisme porteur du DLA sur le département. Il veille au respect des procédures et méthodologies d’accompagnement mises en place (diagnostic, plan d’accompagnement, cahier des charges et mise en concurrence des prestataires, suivi de la prestation et du plan d’accompagnement, adéquation des moyens préconisés avec les besoins de la structure diagnostiquée). Il ne se substitue pas à la structure porteuse du DLA dans la prise de décision d’accompagnement. Il est composé d'acteurs du territoire (collectivités, services déconcentrés de l'Etat), de représentants des réseaux associatifs, d'acteurs financiers  et bancaires.

Télécharger le bilan National DLA 2012