"Le comité directeur, qui comprend quatre bénévoles et les deux salariées, Emmanuelle Boisseau-Dansault et Hélène Moreau, ne comptent pas en rester là. « Nous avons mis en place un dispositif local d’accompagnement ou DLA (2) pour résoudre nos problèmes financiers,

mais également de communication et de bénévolat », annonce Charlotte Legrand, du comité directeur. Concrètement, il a déjà été décidé d’arrêter certaines actions (sorties en famille, causeries, ateliers Drôl’art des petites vacances) et de développer parallèlement les prestations d’animation." Sud-Ouest